Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Qu’est-ce que la douleur?

L’International Association for the Study of Pain (IASP) définit la douleur comme une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable qui résulte de lésions tissulaires réelles ou potentielles, ou dont la description fait référence à de telles lésions1.

Des scientifiques et des chercheurs du monde entier ont dû remettre en question leurs idées reçues au sujet de la douleur pour parvenir à cette définition. Ils ont inclus les termes émotionnelle et désagréable à leur définition pour signifier que la douleur est intimement liée au sens du toucher et que plus profondément, dans le cerveau, le système limbique et le cortex participent aussi à sa manifestation1,2.

Remarquez que cette définition de la douleur précise que des lésions tissulaires potentielles peuvent être en cause. Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire qu’il y ait des lésions tissulaires réelles pour qu’une douleur réelle se manifeste. En fait, cette définition indique que la douleur se produit en fait dans le cerveau, et non dans les tissus où la sensation douloureuse est ressentie1,2.

À l’échelle mondiale, environ 30 % des gens souffrent de douleur chronique. Les formes les plus courantes comprennent l’arthrite, les maux de tête, la douleur secondaire à un accident vasculaire cérébral (AVC), la cervicalgie (douleur à la nuque), la lombalgie (douleur au bas du dos), la douleur faciale, la douleur névralgique et la douleur d’origine cancéreuse3-6.

Formes courantes de douleur4-6

Douleur arthritique

Maux de tête

Douleur secondaire à un AVC

Cervicalgie

Lombalgie

Douleur faciale

Douleur névralgique

Douleur d’origine cancéreuse

 

D’énormes progrès ont été accomplis dans la prise en charge de la douleur, et il existe aujourd’hui bon nombre d’options thérapeutiques pour la soulager. Toutefois, nombreuses sont les personnes qui souffrent malgré tout de la douleur chronique et qui ne reçoivent pas le traitement qui leur convient. Ces personnes ont besoin d’être mieux renseignées pour bien comprendre ce qu’est la douleur chronique4,6.

D’où provient la douleur?

La douleur peut se manifester par le biais de deux mécanismes distincts : nociceptif ou neuropathique (du mot « nerf »).

La douleur nociceptive est provoquée par une activation directe des fibres nociceptives, ou « fibres de la douleur ». Cette activation peut être déclenchée par une stimulation chimique, inflammatoire ou mécanique. La douleur neuropathique, elle, est déclenchée ou bien entretenue par le système nerveux7

La douleur neuropathique est la conséquence d’une lésion du système nerveux périphérique ou central. Elle peut être provoquée par un traumatisme ou par une maladie s’attaquant à divers nerfs du corps. Ainsi, les lésions nerveuses peuvent être causées par une blessure physique (p. ex., si des nerfs sont sectionnés ou soumis à une pression continue pendant une longue période), un trouble métabolique (p. ex., le diabète), une substance toxique (p. ex., l’alcool), un virus (p. ex., le zona) ou une inflammation. Par exemple, si des racines nerveuses sont endommagées par une hernie discale, il peut en résulter une lombalgie d’origine neuropathique8-10.

Références :

  1. IASP. En ligne à l’adresse : http://www.iasp-pain.org/Taxonomy?navItemNumber=576#Pain. Consulté le 25 janvier 2016.
  2. Arthritis & Chronic Pain Research Institute. The mechanics of chronic pain. En ligne à l’adresse : http://www.pain-research.org/mechanics.html. Consulté le 25 janvier 2016.
  3. Elzahaf RA et al. The prevalence of chronic pain with an analysis of countries with a Human Development Index less than 0.9: a systematic review without meta-analysis. Curr Med Res Opin. 2012;28(7):1221-9.
  4. IASP. Unrelieved pain is a major global healthcare problem. En ligne à l’adresse : http://www.efic.org/userfiles/Pain%20Global%20Healthcare%20Problem.pdf. Consulté le 25 janvier 2016.
  5. The American Academy of Pain Medicine. AAPM facts and figures on pain. En ligne à l’adresse : http://www.painmed.org/patientcenter/facts_on_pain.aspx. Consulté le 25 janvier 2016.
  6. Vellucci R. Heterogeneity of chronic pain. Clin Drug Investig. 2012;22;32 Suppl 1:3-10.
  7. Disorders of the nervous system. En ligne à l’adresse : http://www.dartmouth.edu/~dons/part_2/chapter_19.html. Consulté le 25 janvier 2016.
  8. Baron R. Peripheral neuropathic pain: from mechanisms to symptoms. Clin J Pain. 2000;16(2 Suppl):S12-20.
  9. Ossipov MH, Porreca F. Challenges in the development of novel treatment strategies for neuropathic pain. NeuroRx. 2005; 2(4): 650-61.
  10. IASP. Guide to pain management in low-resource settings. A Kopf, NB Patel (éd.). En ligne à l’adresse : http://www.iasp-pain.org/files/Content/ContentFolders/Publications2/FreeBooks/Guide_to_Pain_Management_in_Low-Resource_Settings.pdf. Consulté le 25 janvier 2016.
Lire La Suite